Organisation och personal

Nicolas Manuguerra

doktorand i romanska språk vid Institutionen för moderna språk, Romanska språk

E-post:
nicolas.manuguerra[AT-tecken]moderna.uu.se
Telefon:
018-471 1442
Besöksadress:
Engelska parken, Thunbergsv. 3 L
Postadress:
Box 636
751 26 UPPSALA

universitetsadjunkt vid Fortbildningsavdelningen för skolans internationalisering

E-post:
nicolas.manuguerra[AT-tecken]fba.uu.se
Besöksadress:
von Kraemers allé 1 A
752 37 UPPSALA
Postadress:
Box 2136
750 02 UPPSALA

Kort presentation

Doktorand i franska med litteraturvetenskaplig inriktning.

Doctorant en littérature française.

Nyckelord : 1800-talsteater, romantiskt drama,  kronotoper och spatio-temporella paradigmer i den dramatiska texten, det dramatiska rummet, « espaces transitoires et praticables » i texten och på scen, relation text/scen, hybriditet och genreöverskridande inom fransk 1800-talsteater.

 

 

Mina kurser

Biografi

Avhandlingsprojekt : Para-espaces dans le théâtre français de la période romantique : poétique et praticabilité de l’espace dramatique (1828-1835)

 

På svenska : Avhandlingen analyserar bland annat impakten av den romantiska vågen i behandlingen av rummet och spatialiteten inom drama och särskilt utifrån en detaljerad analys av en speciell sort transitoriska rum som jag kallar för « para-espaces » och som öppnar en reflexion kring genreöverskridande och litterär historiografi inom fransk 1800-talsteater.

 

En français : Cette thèse se propose d’étudier un corpus de textes dramatiques de la période 1828-1835 au prisme de l’espace et tout particulièrement en nous intéressant au cœur du texte à ce que nous appellerons les « para-espaces ». Espaces intermédiaires ou transitoires, seuils ou frontières tels que fenêtres, portes, balcons ou escaliers, ils ont pour point commun d’être rendus « praticables » sur la scène romantique, c’est-à-dire qu’ils sont des espaces où l'on peut passer, qui peuvent servir de chemin ou de voie. Ce phénomène textuel irrigant l’écriture dramatique depuis l’orée du XIXe siècle est au centre d’un mode de communication inédit entre texte et scène, phénomène qui nous semble, à cette époque, particulièrement propice à canaliser certains questionnements fondamentaux sur l’écriture théâtrale.

Mon objectif sera d’analyser de quelle manière ces para-espaces assurent des « passages » métaphoriques, symboliques et structurels à l’intérieur du texte et de son espace dramatique. Je m'interesserai ensuite à leur valeur paradigmatique afin de tenter de donner une image des grands axes spatio-dramatiques de la production dramatique de la période et de considérer si l’on constate ressemblances, lignes de forces ou oppositions signifiantes dans le traitement de ces para-espaces scéniquement praticables, entre les œuvres de mon corpus.

Cette étude permettra alors de soumettre à l’analyse certaines hypothèses dans l’espoir de mieux cerner les multiples fonctions ces para-espaces. D’abord, je tenterai de statuer sur la valeur de ces derniers et leur importance dans la création de l’espace dramatique des pièces étudiées, puis de répondre à la question de leurs fonctions symboliques et dramaturgiques dans le théâtre de la période romantique. Je poserai également la question de la relation para-espaces / espaces praticables, qui n’est ni plus ni moins qu’un aspect renouvelé de la tension texte / scène. Je postule cependant préliminairement de l’aspect non oppositionnel de ces deux pôles d’existence de l’écriture dramatique ; prise comme visée dramatique et scénique grâce à la « nouvelle » focalisation sur l’usage des praticables prévus par le texte, elle entraîne des ajustements fondamentaux dans sa relation avec la mise en scène et vice versa. Les nouvelles possibilités scéniques laissant sans aucun doute leur empreinte sur l’écriture dramatique, il semble important de mettre en lumière les procédés qui articulent ces influences réciproques, et ce sont à notre sens ces para-espaces textuels qui permettront le mieux de mettre au jour ce phénomène.

J'ai donc l'intention d'analyser de quelle manière les pièces de mon corpus, tragédies, comédies, drames, mélodrames – qu’ils soient historiques ou en « habits noirs » –  marquent leur temps en contribuant à la création d’une dramaturgie dont l’espace se trouve profondément repensé par ces « espaces intermédiaires » ; ceux du texte sous forme de para-espaces et ceux de la scène sous forme d’espaces praticables. En rassemblant des catégories génériques a priori différentes, j'espère de plus avancer dans une réflexion assurément actuelle dans la recherche littéraire, qui réexamine ces derniers temps à juste titre la question du genre et des appellations catégorielles utilisées par la critique et attribuées par l’historiographie littéraire et théâtrale, parfois de manière arbitraire. En prenant l’espace comme point focal, sera alors reposée la question générique en des termes nouveaux, et cela afin de tenter d’y apporter une réponse inédite.

Publikationer

Kontakta katalogansvarig vid den aktuella organisationen (institution eller motsv.) för att rätta ev. felaktigheter.